Mot du président

Président Khalid YOUSFI

De nouvelles équipes aujourd’hui, aux commandes des instances ordinales de l’Ordre National des Ingénieurs Géomètres-Topographes (ONIGT).

Ayant bénéficiées de la confiance des électeurs lors du scrutin du 24 septembre 2016 , ces équipes ont la certitude que l’étape qui vient d’être franchie a permis d’entrevoir de magnifiques perspectives pour l’évolution de la profession.

Engagés à être moteurs d’une évolution concluante et d’être acteurs de la dynamique que requiert le contexte actuel, les présidents et les équipes qui président aux destinées des instances ordinales ont donné le ton : celui d’une nouvelle vision pour une nouvelle ère de l’ONIGT.

En toile de fond de cette ambition affichée, figurent en bonne place, plusieurs chantiers de travail et d’énormes défis, à commencer par la promotion de la profession, la mise en place de nouveaux modes d’organisation et de gestion des conseils de l’Ordre, l’adoption d’une stratégie de suivi des réalisations et de communication et la création de la Fondation ONIGT.

Une feuille de route ambitieuse, fédérative et inclusive à travers laquelle les instances ordinales entendent insuffler toute la dynamique requise à l’action de l’ONIGT et œuvrer à positionner l’Ingénieur Géomètre-Topographe au rang d’acteur écouté et de partenaire incontournable dans le processus de développement économique et social que notre pays connait aujourd’hui.

Certes, la mise en place de cette feuille de route a nécessité un balisage profond en termes d’une démarche de proximité, de mobilisation, d’écoute ainsi que d’échange et de partage.

Un pari gagné pour les Présidents et les membres des conseils de l’ONIGT qui ont pris sur eux l’engagement d’aller à la rencontre des IGTs au niveau des régions pour recueillir leurs propositions et suggestions de sorte à enrichir le plan d’action pour les années à venir, en faire un document inclusif, validé par des débats constructifs qui mettent au rang de priorités absolues, l’intérêt de la nation et celui de la profession et des professionnels.

Aujourd’hui, telle qu’elle a été adoptée lors de la réunion du Conseil en date du 3 mars 2017, cette feuille de route, outre qu’elle met en évidence les énormes efforts consentis et l’implication des IGTs, démontre clairement une forte détermination des élus des conseils à aller de l’avant, étant conscients que les impératifs du contexte imposent à ce qu’ils soient en ordre de bataille pour relever les défis et prendre les bonnes décisions au bon moment.

Dans cette perception, il est donc, impératif que notre fonctionnement en tant que professionnels et en tant que profession organisée dont l’audience se mesure aujourd’hui, sans conteste, à l’aune de son rôle de cheville ouvrière dans la stratégie de développement et des politiques publiques, et également de son positionnement à l’international, est attendu à travers les vrais débats de fond, à travers un travail de partenariats valorisant et constructif, à travers une méthodologie de travail qui doit conjuguer efficacité professionnelle, éthique du débat et du comportement, respect des règles éthiques et déontologiqueset consolidation de la culture de la transparence et de la bonne gouvernance.

 

Khalid YOUSFI
Président du Conseil National